Twitter - Bibliothèques ULB

mardi 29 septembre 2015

Les thèses défendues à l’ULB dans DI-fusion !

Depuis l’année académique 2004-2005, les thèses défendues à l’ULB étaient encodées, par les doctorants, via une interface spécifique mise en œuvre par les Archives & Bibliothèques de l’ULB. Les doctorants y déposaient le texte complet de leur thèse pour des raisons d’archivage, et y donnaient accès selon les modalités de leur choix (Internet, réseau Intranet de l’ULB, ou pas d’accès). Ces thèses étaient rendues visibles via Bictel/e, le Répertoire commun des thèses électroniques des universités de la Communauté Française de Belgique ; via l’interface publique DI-fusion, par moissonnage ; et bien sûr aussi via Cible+.

Avant cela – et également pour les thèses encodées dans Bictel –, les Bibliothèques recevaient, en principe, un exemplaire papier des thèses défendues dans notre université ; ces thèses étaient répertoriées dans le catalogue, Cible+.

Depuis le 9 septembre 2015, soit exactement 6 ans après le lancement de DI-fusion, les thèses soutenues à l’Université libre de Bruxelles sont complètement intégrées à DI-fusion, le dépôt institutionnel de l’ULB destiné à recueillir sa production scientifique. Mon DI-fusion devient l’interface d’encodage des thèses. Le principe reste le même : tout doctorant dépose le texte complet de sa thèse avant la soutenance publique et choisit l’accès qu’il souhaite y accorder.

C’est ainsi que vous pouvez aujourd’hui retrouver dans DI-fusion :
-    la thèse de doctorat la plus récemment défendue, le 16 septembre 2015 – directement encodée dans DI-fusion – et disponible en texte complet : Heterogeneous Networks: from integration to mobility, du docteur Naïm Qachri
-    ainsi que la thèse de doctorat : Les dérivés ammoniacaux des sels d'argent, du docteur Albert Reychler, défendue en 1884, convertie de notre catalogue
… et toutes celles défendues entre ces deux extrêmes, à condition que les Bibliothèques en aient reçu un exemplaire papier ou qu’elles aient été encodées dans Bictel.

Toutes ces thèses sont désormais répertoriées dans DI-fusion, Bictel/e et Cible+ ; les plus récentes pouvant, selon le choix de leurs auteurs, être consultables en ligne !

Pour le moment donc, seuls les textes des thèses déposés dans DI-fusion (pour les thèses défendues à partir du 9 septembre 2015) et dans Bictel (pour celles défendues à partir de 2004) peuvent être consultés dans DI-fusion, – selon les accès choisis par leurs auteurs.

Les Archives & Bibliothèques sont engagées dans un très vaste chantier de numérisation de toutes les thèses défendues à l’ULB dont elles conservent un exemplaire papier : ces copies numériques seront également intégrées à DI-fusion, rattachées à leur notice respective, et dès lors consultables en ligne – selon le choix de leurs auteurs ! Nous vous tiendrons bien entendu informés des suites de ce projet.

Rappelons enfin que, depuis 2004, la thèse électronique est la version officielle et définitive qui fait foi à l’ULB. Et pour toutes les thèses défendues après le 14 septembre 2015, aucun exemplaire papier n'est plus catalogué ni conservé par les Archives & Bibliothèques.

Bonne découverte !

Vous avez encore des questions à propos de DI-fusion : adressez-les à di-fusion(at)ulb.ac.be !


Enregistrer un commentaire