Twitter - Bibliothèques ULB

mardi 12 janvier 2016

Numérisation du patrimoine scientifique de l’Université

L’ULB a entrepris de numériser et de mettre en ligne, en libre accès, son patrimoine scientifique conservé dans ses bibliothèques.  Le projet de numérisation porte sur les thèses de doctorat soutenues avec succès à l’ULB depuis sa fondation, ainsi que sur les « tirés-à-part », ces impressions d’articles déposées aux bibliothèques par les chercheurs et enseignants, à des fins de consultation et d’archivage, à l’époque où les périodiques électroniques n’existaient pas encore.

Les objectifs de la numérisation et de la mise en ligne sont, d’une part, d’améliorer la visibilité et l’accessibilité de la recherche scientifique de l’Université, et, d’autre part, de libérer des espaces de stockage dans les réserves des bibliothèques, et d’offrir ainsi davantage d’espace de travail pour les étudiants dans le cadre du développement des Learning Centres.

Début janvier 2016, les fichiers résultant de la numérisation de plus de 3500 thèses ont déjà été mis en ligne dans DI-fusion, le dépôt institutionnel de l’ULB destiné à recueillir et donner accès à sa production scientifique. La majorité des thèses sont disponibles en libre accès sur internet, sauf lorsque l’auteur avait spécifiquement interdit la consultation de sa thèse au format papier. Dans chaque fichier, une page de garde indique les droits d’auteur sur l’œuvre et les utilisations autorisées. Celles-ci respectent la législation belge en matière de droit d’auteur, laquelle permet la reproduction et la communication à des fins d'usage privé ou à des fins d'illustration de l'enseignement ou de recherche scientifique.

Tout auteur d’une thèse qui souhaiterait y restreindre l’accès est invité à en faire la demande auprès du gestionnaire de DI-fusion (di-fusion@ulb.ac.be).

A terme, l’ensemble des thèses de doctorat défendues à l’ULB sera numérisé et océrisé (technique permettant de faire une recherche dans le texte du document), et mis en ligne dans DI-fusion.
Pour ce qui concerne les thèses récentes, rappelons que depuis 2004 la thèse électronique est la version officielle et définitive qui fait foi à l’ULB. Toutes ces thèses électroniques sont accessibles en ligne dans DI-fusion, selon le choix de l’auteur. Depuis septembre 2015, les thèses électroniques doivent être archivées directement dans DI-fusion par leur auteur, et aucun exemplaire papier n'est plus catalogué ni conservé par les Bibliothèques.

La numérisation des tirés-à-part conservés aux bibliothèques démarrera en 2016. Ils seront également mis en ligne en libre accès dans DI-fusion, dans le respect de la législation belge en vigueur.

Partez à la découverte de plus de 175 ans de recherche doctorale : cliquez ici pour consulter les thèses (ou parties de thèses) de l’ULB en libre accès.

Enregistrer un commentaire